Close
REN Roasted Energy Food GmbH Kurfürstendamm 21, 10719 Berlin
+49 30 5900 64 442 info@tsampa-food.com

champs d'orge

“Nos champs produissent principalement de l’orge. Grillé et moulu en une fine farine, on appelle cela la “Tsampa” en tibétain. Aujourd’hui même en exil, je mange de la Tsampa tous les jours. Bien sûr, on ne mange pas la farine. Il faut y ajouter du liquide, la plupart du temps du thé, ou – ce que je préfère – du lait, du yaourt ou même de la Chang, la bière tibétaine à l’orge, et malaxer avec les doigts dans un bol pour former de petites boules que l’on peut ensuite manger. On peut aussi en faire du porridge. Les Tibétains adorent la Tsampa.”
– 14ème Dalai Lama*
*Extrait deAu loin la liberté” écrit par le 14ème Dalai Lama

L’histoire de la Tsampa

Qu’est-ce que Tsampa ?

Tous nos produits TSAMPA sont faits à base de tsampa, l’ingrédient de base au Tibét. Il s’agit d’orge grillé et écrasé en farine. La tsampa accompagne la population tibétaine tout au long de la journée. Que ce soit au petit-déjeuner, au déjeuner, au dîner ou durant le voyage des Sherpas : la tsampa est toujours là ! Elle joue également un rôle très important dans la culture tibétaine. Nous allons vous donner un bref aperçu de l’histoire de la tsampa.

En Europe, la tsampa n’est pas connue de tous et l’orge grillé est très peu utilisé bien que l’utilisation de l’orge soit répandue. Pourquoi l’orge est-il si importante au Tibet ? Et qu’est-ce qui rend la tsampa si spéciale ?

L’orge, source d’énergie

Sur les hautes montagnes de l’Himalaya, le climat est rude et le sol est peu fertile. L’orge est le seul grain qui parvienne à pousser. Ainsi, c’est l’une des rares sources de nourriture qui peut être cultivée en quantités suffisantes. Ce n’est pas un problème, car l’orge possède d’excellentes propriétés : il est riche en sucres lents, protéines, fibres et minéraux. Grâce à cela, l’orge est un aliment essentiel pour une alimentation équilibrée.Ce qui différencie l’orge des autres grains c’est sa capacité énergétique ! La grande proportion de glucides à longue chaîne permet un approvisionnement énergétique durable. La vitamine B, très importante, stimule la production et le traitement de l’énergie dans le corps. Les bêta-glucanes d’orge sont eux utilisés par les bactéries intestinales comme source d’énergie; ils soutiennent l’intestin pendant la digestion et limitent l’hypercacidification.

Tsampa dans la culture tibétaine

L’orge a été cultivé au Tibet pour des raisons pratiques et s’est avéré être une source de nourriture et d’énergie très utile pour les Tibétains. Avec ses qualités nutritives exceptionnelles, l’orge – et la tsampa qui en résulte – a pris une place très importante dans la culture tibétaine. L’utilisation de la tsampa remonte à plus de 1000 ans, avant même la diffusion de la pensée bouddhiste. Ce n’est donc pas surprenant que la tsampa ait joué un rôle important dans le bouddhisme tibétain. Elle est également appelée «la nourriture des dieux». Il s’agit de la nourriture quotidienne du Dalai Lama, selon ses propres déclarations. On en jette en l’air dans les cérémonies comme les mariages en signe de joie.

L’histoire de la tsampa est également politique, car elle a gagné en importance pour la culture tibétaine après l’occupation chinoise en 1952. En raison de la taille et des caractéristiques géographiques du Tibet, les Tibétains ne sont pas un peuple uniforme. La langue, la religion et l’appartenance ethnique peuvent varier d’une région à l’autre, mais la tsampa réunit les Tibétains. Avant la révolution tibétaine en 1958, le journal Tibet Mirror a publié un appel adressé à tous les “Mangeurs de tsampa”, s’adressant ainsi à tous les Tibétains. La tsampa était alors considérée comme un symole d’unité entre les Tibétains. Néanmoins, avec la diaspora tibétaine, le lien commun de l’identité tibétaine s’est déplacé de la tsampa vers le bouddhisme tibétain.

Préparation

Depuis des siècles, les sherpas et les nomades utilisent la tsampa comme provisions durant leurs voyages. La Tsampa est preparée et conservée dans un sac traditionnel tibétain. En général, la tsampa est mélangée à du thé au beurre, soit de l’eau et du beurre de yak. À partir de là, la tsampa est mangée soit sous forme de Pa, des boulettes de tsampa mixées avec du beurre au thé, soit sous forme de Tsamthuk, une soupe de tsampa. Elle est mélangée avec différentes épices, ce qui lui donne un goût variable.

 

Phone: +49 30 5900 64 442
Fax: +49 30 5900 64 401
Kurfürstendamm 21, 10719 Berlin
REN Roasted Energy Food GmbH